De l’art, de haut en bas

De l’art, de haut en bas

Déjà le dernier jour de notre périple. Direction vers le sud, vers la City. Nous avons rendez-vous à 11h au 20 Fenchurch Street pour une montée vers le Sky Garden. Mais déjà les lignes des immeubles s’entrecroisent avec un bel effet artistique.

P1000303    P1000306

 

Et nous arrivons dans le jardin du ciel. 35ème étage. La vue panoramique vaut le détour !

 

P1000316    P1000311

P1000313    P1000322

Des jardins paysagers sur les toits à la cathédrale St Paul, le point de vue est étonnant.

P1000324    P1000329

On y passe un beau moment. Puis on redescend pour voir la tour d’en bas et surtout pour admirer le contraste permanent de l’ancien et du moderne, caractéristique des rues londoniennes.

P1000330     P1000339

P1000341

On traverse ensuite le London Bridge pour mettre un pied dans le quartier de Southwark. Nous longeons la Tamise pour la traverser à nouveau sur le Tower Bridge. Et on contourne la Tour de Londres. Un des nombreux yeomen warders promène son chien ce qui nous donne l’occasion de profiter de son joli costume.

P1000351    P1000369

P1000368    P1000364

On reprend à nouveau le bus (mes pieds le réclament) pour remonter dans Shoreditch. Déjeuner à Pizza East puis promenade dans le quartier pour admirer l’art brut du street art. On fait un arrêt dans les anciennes brasseries Truman transformées en lieu de restaurations diverses. L’occasion de goûter quelques spécialités internationales.

P1000373   P1000386

P1000377     P1000389

P1000388

On revient par Brick Lane vers notre hôtel. L’heure passe et nous devons repartir vers l’aéroport. Comme c’est Dimanche, pas de train mais des bus pour nous ramener. L’organisation est inexistante mais on trouve quand même une place et voilà, c’est fini ! Juste envie d’y revenir !

Déambulation

Déambulation

Ce matin, on commence par prendre un petit déjeuner anglais. Normal. De bons pancakes bien épais pour moi ! Allez, on reprend le bus car nous allons encore plus à l’ouest qu’hier. Notre première destination : Notting Hill. On change de bus devant la petite boutique Apple et à la suite d’une légère erreur d’orientation nous nous retrouvons à Picadilly. Ces anglais ils font tout à l’envers ! Ou bien c’est nous qui nous sommes trompées ?

P1000270    P1000271

 

Ce n’est pas grave, nous avions envie de faire quelques boutiques dans le coin. On en profite. On traverse la Burlington Arcade, on revient dans Regent Street et on reprend notre route initiale

 

P1000274    P1000275

La pluie est annoncée à 14h. Dépêchons nous à visiter le marché de Portobello Road. J’y viens à chaque fois et je ne m’en lasse pas. Au delà du quartier, très agréable, le marché est vraiment sympa. On s’approche de la fameuse librairie de « Coup de foudre à Nothing Hill ». Une file d’attente incroyable nous y conduit. Nous pensons naturellement que tout le monde veut sa photo devant, mais pas du tout ! Ils font la queue pour des donuts (la boutique est collée à la librairie) Ha ! le pouvoir du physique sur l’esprit ! Nous nous en passerons

P1000277    P1000278

P1000279

Il est déjà 14 h et il pleut. Cette météo ! toujours exacte !! On déjeune chez Itsu d’un bon bol de soupe aux nouilles pour se réchauffer, et nous repartons en métro cette fois jusqu’à Oxford Street. Grands magasins, quartier chic, il pleut toujours ! Nous continuons vers le quartier de Covent Garden. Arrêt à Seven Dials, petite place d’où partent 7 rues, puis chez le fromager. Eh oui, que des fromages anglais. On goûte, enfin surtout moi, du cheddar, du fromage de chèvre (ça se dit goat, je précise car nous avons demandé du fromage de goal et ça a beaucoup amusé le vendeur), du fromage de brebis, et on achète.

P1000284    P1000288

Tout à côté se trouve le Neal’s Yard, petite placette cachée entre les immeubles et après cette longue marche, nous trouvons une table à l’extérieur de Covent Garden pour une pause. Toujours pas de scones, mais Nathalie, prévoyante, en avait acheté chez Fortnum and Mason ce matin. Ca fait du bien !

P1000291    P1000300

Cette fois on rentre. Ce soir diner dans le quartier de Shoreditch : un burger !

Back to London

Back to London

Nathalie a eu une excellente idée ! Et si on allait passer 3 jours à Londres entre filles ? Cette invitation au voyage ne peut pas se refuser.

Résultat de recherche d'images pour "quartiers de londres"

Donc par un matin de janvier, nous prenons l’avion à La Rochelle. 1h15 de vol et nous voilà à Standsted. On saute dans le train qui nous emmène à Londres et nous arrivons à Liverpool Street Station. Nous sommes dans le quartier de Shoreditch. En nous dirigeant vers notre hôtel nous passons devant la Christ Church tout près du Spitalfieds market. Quartier bien sympathique !

P1000205     P1000208

Bon, il est l’heure dé déjeuner : un fish and chips chez Poppies et nous voilà d’attaque pour notre après-midi. Nous nous dirigeons vers l’ouest, et plus précisément vers le quartier de Marylebone pour une promenade au bord du Regent’s Canal. Ce quartier est aussi surnommé Little Venice. Et nous avons de la chance car le beau temps nous accompagne. Bucolique, la balade.

P1000210

Le quartier est assez huppé. Belles demeures et belles voitures !

P1000215    P1000226

 

En poursuivant notre chemin nous faisons un petit crochet pour nous « recueillir » (le mot est un peu fort) sur un passage clouté très fréquenté. C’est celui d’Abbey Road que les fans des Beatles ne peuvent pas omettre dans leur visite londonienne. C’est donc chose faite pour nous. Nous ne prendrons néanmoins pas le risque de nous retrouver sous les roues d’un black cab pour prendre la pose. D’autres s’y essayent à travers la circulation.

 

P1000218

Nous n’avons pas terminé notre déambulation. Nous retrouvons le Regent’s Canal en contrebas du Regent’s Park. On se croirait à la campagne, pas de bruit, personne aux environs, seules quelques splendides villas nous surplombent.

 

P1000227    P1000228

Nous remontons vers Primrose Hill, que nous n’aurons pas le courage d’escalader, et nous arrivons dans Regent’s PArk Road. Il est l’heure de faire une pause thé-scones. Mais nous ne trouvons point de scones alors on avale un petit café et on repart. Encore un petit détour pour admirer le Chalcot Square et ses jolis façades et nous arrivons à Camden Town.

P1000231    P1000239

D’abord nous trainons dans le « Stables Market », d’anciennes écuries transformées en petites boutiques bien agréables. Ces écuries étaient utilisées pour les chevaux qui tiraient les bateaux passant sur le canal, canal que l’on peut suivre à Camden Lock. Ce quartier très touristique accueille la foule en ce vendredi soir mais il est tout de même très agréable de le traverser.

P1000243    P1000248 P1000258    P1000262

L’heure avance. Nous prenons un bus pour rentrer car on commence à avoir mal aux pieds et notre réservation dans un restaurant indien près de l’hôtel nous attend. Il se trouve dans Brick Lane parmi des tas d’autres restaurants indiens ou pakistanais. A noter qu’ils sont tous les meilleurs restaurants indiens de Londres, comme le prouvent les affiches sur les façades !!!

Bol d’air frais

Bol d’air frais

Alors que les fêtards dorment encore, nous prenons la route vers le cirque de Gavarnie. L’air est vivifiant de bon matin, mais quelle belle balade ! Les petits nuages qui se heurtent aux cimes, les reflets de la neige dans le torrent, le calme, bref de quoi se laver des agapes de la veille.

P1000106    P1000092

P1000088    P1000079

P1000075    P1000074

Le temps passe trop vite et la pluie nous rattrape. L’après-midi nous faisons une dernière promenade autour de Luz sous les premières gouttes. Un bon repas accompagné de chansons et de rigolades et nous voilà déjà prêts pour le retour demain matin.

 

Bol d’air

Bol d’air

Changer d’année à la montagne : voilà une idée qu’elle est bonne. Alors direction les Pyrénées et plus précisément Luz Saint Sauveur. C’est court 2 jours mais enfin on a quand même le temps pour une promenade. Il fait plutôt chaud et la neige, tombée en début de semaine, a disparu. Heureusement pour les skieurs, un peu plus haut, à Luz Ardiden il y a ce qu’il faut.

P1000007

Nous, on reste dans la vallée. On s’arrête quelques instants devant l’église fortifiée St André dite des Templiers.

P1000013

Puis on se dit qu’une petite (toute petite) ascension ne peut pas nous faire de mal.

P1000020   P1000032

On attaque la colline pour voir le château Ste Marie. De là, belle vue sur la ville.

P1000025    P1000037

L’après-midi, les courageux vont skier, les autres vont faire un tour aux thermes Luzea. Bien. Il faut ensuite se préparer car ce soir on réveillonne !

Nord Ouest et Nord Est

Nord Ouest et Nord Est

Pour notre dernière journée (déjà) nous allons à la Défense (nord ouest). Il pleut !Mais les immeubles sont quand même bien beaux.

P1170864    P1170865

P1170866

Nous commençons par le centre commercial puis nous arpentons le marché de Noël. Plein de trucs sympas ! On déjeune d’une raclette savoyarde puis on pousse tout ça avec un bon vin chaud. Voilà la tradition des marchés de Noël est remplie. Il nous reste une dernière visite à faire. Nous sautons dans le métro direction plein est vers la Cité des Sciences où nous allons passer le reste de l’après-midi à l’abri. Ici on ne s’ennuie jamais : une expo sur les effets spéciaux dans le cinéma, un passage par le planétarium pour une explication de la mission Rosetta, une expo sur Valérian, des expériences sonores et visuelles autant qu’on en veut. Le temps passe trop vite ici. Il faut qu’on y aille, notre train ne nous attendra pas.

En fait, c’est nous qui attendons le train  ! La SNCF ne s’en sort pas de ses problèmes techniques. Les TGV sont bloqués au dépôt et ils sortent visiblement au compte gouttes. On attendra donc une demi-heure avant de voir arriver le nôtre après une annonce enthousiaste de la petite voix qui désespérait de ne rien voir venir comme ma soeur Anne.

Et voilà encore un petit tour génial. On recommencera bientôt, 5 mois c’était trop long !

Sur papier, en cire, en vrai

Sur papier, en cire, en vrai

Aujourd’hui on va voir des personnages !

On démarre notre journée au forum des Halles. C’est bientôt Noël au cas où on l’aurait oublié :

P1170767   P1170796

Le temps est toujours gris mais il ne pleut pas, donc ça va !

On déambule la tête en l’air pour ne rien manquer.

P1170768   P1170769

On arrive à Beaubourg. Un pouce a poussé sur le parvis tandis que les fontaines sont à l’arrêt tout près.

P1170773    P1170779

Ce matin nous allons au musée d’art et d’histoire du judaisme pour voir une exposition consacrée à Goscinny. Le musée est situé dans un superbe corps de bâtiment. Très select !

P1170780    P1180075

Exposition très complète et très bien fournie. Nous y passons deux heures d’Iznogoud, à Astérix en passant par Lucky Luke, rien ne manque et tout nous replonge dans nos anciennes lectures. On va s’y remettre en rentrant.

P1170783    P1170788

P1170790

On va chercher un restaurant maintenant dans le marais, un quartier que nous aimons particulièrement. On passe devant les archives nationales, et on s’arrête rue Sainte Croix de la Bretonnerie au resto « Entre amis », très bien.

P1170791    P1170793

Il faut quand même qu’on aille voir les vitrines des grands magasins. Au détour d’un passage, on se retrouve face au musée Grévin. Tiens, ça fait longtemps qu’on y est pas allé. L’entrée est chère, on nous prend pour des américains, mais comme on joue les touristes, on y va ! Toujours sympa ! Certains sont plus vrai que nature, d’autres un peu moins bien réussis, mais on passe quand même un très bon moment.

P1170815    P1170818

P1170823    P1170828

Allez, cette fois on va voir les vitrines et le sapin géant des Galeries Lafayette.

P1170851    P1170853

P1170856    P1170859

Il fait un peu froid alors on s’arrête prendre l’apéro pas trop loin du théâtre de la Michodière où nous allons passer la soirée. Nous allons voir :

P1180074

Amants, maitresses, action, rebondissements : du très bon théâtre de boulevard. Des acteurs géniaux ! Bon on a un peu mal au cou car on était au premier rang, mais trop belle soirée quand même. La représentation de la veille avait été annulée car Marie Anne Chazel c’était cassé le pied. On a eu du bol. Elle a assuré avec une superbe attelle au pied.

Ça faisait longtemps !

Ça faisait longtemps !

Oh la la ! On est déjà en Décembre et nous n’avons pas bougé depuis juillet. Il y a un problème auquel nous devons remédier. 3 jours à Paris et c’est chose faite. Après un petit voyage sans problème avec la SNCF, nous voilà à pied d’œuvre. On s’en va vers St Germain des Prés en passant par le jardin du Luxembourg et St Sulpice.

P1170695    P1170698

P1170699

L’église de St Germain des Prés est en pleine rénovation. Elle sera splendide. Mais il faut attendre encore un peu.

P1170701

Les magasins affichent leurs plus belles vitrines en cette période d’avant Noël. La promenade dans les petites rues est toujours un agréable moment.

P1170706   P1170711

Après une petite pause crêpe (il faut bien reprendre des forces !) la nuit est tombée. Nous longeons la Seine pour revenir vers le Grand Palais, notre destination du soir.

P1170716

P1170717

P1170724

P1170725

On arrive place de la Concorde où trône toujours la grande roue légèrement cachée par l’Obélisque, puis on frappe à la porte de Manu, mais il n’est pas là, puis on frappe à la porte de Gégé, place Beauvau, mais il n’est pas là non plus. On aurait pu se replier chez Edouard mais on n’a pas trouvé l’entrée !

P1170738

P1170745

P1170746

Tant pis, on arrive aux Champs Elysées illuminés et enfin nous voilà au Grand Palais où nous allons assister à une représentation de Singing in the rain, délocalisée ici car le Théâtre du Chatelet, organisateur du spectacle, est actuellement en rénovation.

P1170753

P1170757    P1170759

P1170764

Nous passons une excellente soirée. Tout est parfait : l’orchestre, les chanteurs et les danseurs, les décors, les costumes. Bref 2 heures et demie superbes.

De belles rencontres

De belles rencontres

Ce matin, il nous reste 2 heures avant de finir les valises et de libérer notre chambre d’hôtel. On en profite pour faire une dernière balade pas trop loin de l’hôtel. Nous nous égarons dans des petites rues et on y découvre quelques églises. La première est quand même une cathédrale, la cathédrale catholique St Joseph. Plus loin, l’église Amzei. Petit tour du patit marché sur la place, une limonade (en fait un jus de citron vert  frais avec de la menthe et du miel présenté dans des petits pichets individuels, presque un mojito, mais il manque quelque chose).

P1170489    P1170491

Dans ce quartier se trouve l’Ambassade de France, déjà pavoisée pour le 14 juillet.

P1170492

En prenant le chemin du retour nous passons devant le musée des collections d’art et en poursuivant nous passons devant la bibliothèque de l’université et l’église Kretzulescu

P1170493    P1170497

P1170503

On traverse à nouveau le parc Cismigiu. Et voilà, c’est fini !

En tout cas nous retiendrons de ce voyage de belles rencontres. Avec la moniale Tatiana, érudite, qui nous a décrit point par point la façade peinte de son monastère et qui a oeuvré pour l’élévation de nos âmes de pêcheurs, avec Iulia dans les Maramures, aux petits soins, qui nous a bichonné pour notre confort et qui m’a permis d’endosser ses vêtements traditionnels, avec Rudi et Ella, accueillants, qui nous ont fait goûté le vin de leur treille, un rosé au goût de fraise très prononcé, avec Alina, partageuse, qui a pris le temps de nous expliquer l’histoire mouvementé de son pays pour notre curiosité et enfin avec notre chauffeur de taxi (dont je ne connais pas le nom) qui nous a ramené à l’aéroport et avec qui nous avons eu une longue conversation enjouée et animée. Sans compter les personnes croisées ça et là : un hongrois en vacances à Rimetea qui avait envie de parler français, un hollandais à Viscri qui parlait 5 langues, une espagnole, gérante de pension,…

Nous sommes vraiment agréablement surpris par ce pays situé au croisement de 3 empires puissants : russe, austro-hongrois et ottoman, ayant subi, de ce fait, de multiples invasions et changements de régime, allant du plus brillant pendant le règne de Carol 1er au plus atroce pendant la période communiste. Aujourd’hui, nous avons croisé des paysans travaillant encore à la main dans le nord, mais avec le téléphone portable à la main, des villes universitaires jeunes et dynamiques, des églises et des monastères en pagaille démontrant toute l’importance de la religion dans ces régions, parfois des réceptionnistes ou des vendeurs pas très souriants ni expressifs. Mais nous mettrons cela sur le compte de la jeunesse de leur développement. Encore quelques années (pour refaire les routes notamment) et pour prendre pleinement conscience des atouts de la Roumanie et ce sera parfait.

Pour finir je n’oublierai pas de citer à nouveau l’agence locale Pan Travel de Cluj Napoca qui a très bien organisé notre tour.

Bon, je vais me plonger dans quelques bouquins sur la Roumanie et ensuite on se reposera la question : « et où on va maintemant ? »

A la capitale il fait chaud !

A la capitale il fait chaud !

Nous approchons du terme de notre voyage. Aujourd’hui nous visitons Bucarest accompagnés d’Alina, notre guide (www.wheninbucharest.com). On commence à 9h car la température monte vite et nous voilà partis pour une promenade de 3h. Nous nous retrouvons à l’Athénée Romain qui abrite le Philarmonique national dans une salle à l’acoustique exceptionnelle.

P1170414

Nous empruntons l’avenue de la Victoire jusqu’à la Place de la Révolution. C’est là que ce sont tenus les émeutes qui, en décembre 1989, ont conduit à l’arrestation puis à l’exécution du couple Ceaucescu. C’est sur cette place que se situait le Comité central du Parti communiste et c’est là aussi qu’un monument curieux, en forme d’obélisque, a été édifié en mémoire des disparus de ces jours sombres. Sur un côté de la place un étrange bâtiment constitué d’une maison visiblement détruite par les combats de laquelle sort un immeuble moderne tout en verre. C’était le siège de la Securitate, la police du dictateur. Son aménagement est controversé par certains mais préserver le souvenir même s’il est douloureux sous cette forme, pourquoi pas ?

P1170420    P1170419

Plus loin de jolis passages joignent l’avenue de la Victoire et le coeur historique de Bucarest. Très sympas.

P1170426   P1170432

On passe devant la Société Générale. Tiens ! Ils sont là aussi ! Richard, si tu veux changer d’air, Bucarest t’attend !

P1170428

Pendant notre déambulation nous admirons bon nombre de très beau bâtiments datant de la fin du 19ème siècle : le siège de la Banque Nationale, l’ancienne Bourse, la caisse des dépôts qui rappelle un peu le Petit Palais.

P1170435     P1170436

Là il faut qu’on fasse une pause. On s’arrête à la Charrette à bière, pour boire une … limonade, spécialité locale. Et ça fait du bien. Et on repart. Tout près nous entrons dans la petite église du monastère Stavropoleos occupé par 6 soeurs. Cette petite église assortie d’un cloitre ouvert à tous surprend en plein coeur de la capitale par son calme. Paisible !

P1170442    P1170443

Et revoilà Vlad ! il veille sur les ruines d’un ancien palais datant du 14ème siècle, le plus vieux monument de Bucarest

P1170453

Tout à côté la très belle église curtea veche, la plus ancienne de la ville est très fréquentée. En face ce trouve un ancien caravansérail (il ne faut pas oublier que la Roumanie a été occupée par les turcs pendant plus de 400 ans) très bien conservé mais assez difficile à prendre en photo car l’intérieur est plein de terrasses de cafés et de restaurants couvertes de très grands parasols qui masquent le bâtiment. C’est balot !

P1170454

Notre tour guidé s’arrête là. Un grand merci à Alina qui nous a fait passer un excellent moment. D’ailleurs on a pas vu le temps passer. Il est midi, on va déjeuner dans le Parc Cismigiu pour se rafraichir un peu.

P1170466

Dans l’après-midi, alors qu’il fait plus de 35°C, nous continuons vaille que vaille notre promenade. Cette fois nous allons voir le Parlement. Ici on se retrouve à l’ère communiste. 7 km² de la ville on été détruits pour que Ceauescu puisse donner libre court à sa folie des grandeurs. Il est vrai que le bâtiment est énorme et qu’apparemment il n’y a que des superlatifs pour le décrire ! Il s’ouvre sur une très large avenue bordés d’immeubles similaires. Aujourd’hui c’est le site du parlement et des ministères.

P1170472    P1170480

La journée s’avance. Nous retournons dans la zone piétonne pour diner à la Charrette à Bière. Et là on boit une … limonade avant de diner.

Petit détail pour celles qui suivent : changement d’horaire pour notre avion qui ne décollera qu’à 19h30 avec une arrivée prévue à Bordeaux à 22h