A l’Est toute !

A l’Est toute !

Après les hautes terres et le sud, nous nous dirigeons vers la côte est de l’Islande. Cette côte est caractérisée par les nombreux fjords qui la découpe. Mais avant cela nous longeons la Baie de Lonsvik, plages de sable noir se mêlant à l’estuaire de la Jokulsa i Loni.

Nous faisons un léger détour pour trouver l’église de Stafafell. Nous la découvrons bien cachée dans un bosquet d’arbres isolé et gardée par un troupeau de moutons.

Un peu plus loin nous longeons la Baie d’Alftafjordur où viennent nicher les cygnes sauvages. La côte est remarquable.

   

En fin de matinée, un charmant petit port de pêche à l’atmosphère paisible : celui de Djupivogur. On y voit encore des habitations datant de la fin du 18ème siècle fort bien rénovées

   
La route n°1 suit le contour du Berufjordur, le premier grand fjord de l’Est long de 20 km.

Donc si vous avez bien suivi, après les foss (cascades), les jokull (glaciers), les sarlon (lagunes glaciaires), nous attaquons maintenant les fjordur (fjords). Après le pique-nique quotidien, cette fois au soleil avec une température de 18°C (un jour d’été quoi !), nous partons pour le Mjoifjordur. Nous allons lui consacrer l’après-midi car il se mérite. 35 km de piste aller, et donc 35 km de piste au retour car il faut bien revenir.

Tout de suite la piste de montagne serpente entre les lacs, les plaques de neige ruisselantes, des cascades s’écoulent partout autour de nous. La pente de la piste frôle les 18% par endroit.

Et tout au bout le fjord s’avance vers nous.

   
La cascade Klifbrekkufossar est spectaculaire avec ses multiples rebonds.

On arrive enfin à Brekka, petit hameau perdu au bout du monde. Et c’est habité ! Le minuscule port doit faire son office quand tout est recouvert de neige aux alentours. Nous prenons le temps de prendre un café dans l’école transformée en hébergement/café pendant l’été. Les serveurs ne sont pas bousculés. Nous n’avons pas croisé grand monde sur cette piste. Mais comme nous repartons un couple d’allemands arrivent. Ils auront eu au moins 6 clients aujourd’hui.

   
Au retour nous découvrons d’autres points de vue tout aussi agréables. Quelle belle promenade !

Pour terminer la journée nous avons décidé d’aller à Seydisfjordur pour diner. Là aussi nous apprécions le calme de ce petit village aux maisons en bois traditionnelles très colorées. Ici le port est plus important car c’est là qu’arrive le ferry en provenance des îles Féroé (Danoises).

       
Demain nous remontons vers le nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *