Tag Archives: usa

The End

The End

Nous arrivons au terme de notre voyage. Pour cette dernière journée, nous parcourons les rues de San Francisco, à pied, en cable-car et en taxi. Les distances sont grandes et les multiples collines ne nous facilitent pas la tâche. Nous assistons à un demi-tour du cable-car sur une plate-forme en bois. Il est poussé à la main par 2 hommes qui le font tourner. C’est étonnant.


Nous atteignons ensuite Chinatown. San Francisco compte une des plus grande communauté de chinois au monde. Nous pouvons presque oublier que nous sommes aux U.S.A. Les odeurs, les produits, les enseignes, tout nous est étranger.

Nous poursuivons ensuite notre promenade au gré de nos envies. Toutes les rues sont magiques. Le soleil est revenu après la brume du matin.

Dans l’après-midi, nous faisons une balade en bateau dans la baie pour tenter de voir le Golden Gate Bridge. Malheureusement, la brume ne s’est pas levée sur le pont. Nous l’apercevons seulement. Par contre nous pouvons voir l’ile d’Alcatraz célèbre pour sa fonction de prison, désaffectée aujourd’hui.

Voilà, notre séjour se termine. Nous préparons nos valises et nous nous apprêtons à reprendre la route avec des souvenirs et des images plein la tête. Ce voyage est de loin le plus étonnant et le plus agréable que nous ayions jamais fait. La démesure et la beauté des paysages nous ont coupé le souffle à maintes reprises. Le retour sera rude.

A bientôt et merci de nous avoir suivi.

 

 

Posted by Picasa

C’est une maison bleue…

C’est une maison bleue…

Eh voilà, nous y sommes ! San Francisco !

En traversant le Bay Bridge entre Oakland et San Francisco en début d’après-midi, nous arrivons sur les lieux de notre dernière étape.

Nous entamons notre visite par un tour en bus panoramique. Cette ville est décidément superbe et très originale. Des monuments d’importance,

 des maisons victoriennes (bleues mais pas seulement)

 

des voitures démesurées (pour un mariage : la première transporte les mariés, de la deuxième sortent 4 demoiselles d’honneur et 4 garçons d’honneur)

 des rues pentues,

et le Golden Gate Bridge, perdu dans la brume légendaire de San Francisco :

 Il nous reste encore beaucoup à voir. A demain pour la suite de la visite.

D’une extrême à l’autre

D’une extrême à l’autre

Après avoir passé la journée dans le désert le plus total à une température extrême, nous nous dirigeons aujourd’hui vers le Yosemite National Park : haute montagne, forêt, cascades, et lacs.

Nous commençons par un arrêt au Mono Lake, lac en danger puisque les rivières qui l’alimentent sont en partie utilisées pour alimenter en eau Los Angeles. Son niveau baisse et laisse apparaitre des concrétions calcaires surprenantes.

L’entrée dans le Yosemite se trouve peu après. Très vite nous nous élevons vers une altitude qui dépasse les 2 900 m. On retrouve encore d’immenses parois abruptes, mais les couleurs ont changé et la dense forêt de pins ombrage agréablement notre route. De l’eau, des arbres, une température normale, nous ne sommes plus dans le même pays !

 Ensuite nous sommes déviés de notre route initiale par un incendie, mais nous arrivons néanmoins à la forêt de séquoias géants. Géants, ils le sont !

C’est avec cette dernière image dans les yeux que nous quittons le dernier parc national prévu à notre programme. Demain, San Francisco.

 

Posted by Picasa

Record de température dans la Vallée de la Mort

Record de température dans la Vallée de la Mort

Ce matin, nous commençons par jouer aux bandits manchots. On ne peut pas venir à Las Vegas et ne pas jouer ! Déjà, il faut trouver les machines qui acceptent les billets. Beaucoup fonctionnent avec des cartes rechargeables. Nous attaquons fort par un billet de 1$. Que nous perdons rapidement. Un deuxième, qui suit le même chemin. Et pour finir nous jouons le tout pour le tout avec un billet de 5$. Perdu aussi ! Finalement nous ne reviendrons pas millionnaires. En quittant Las Vegas, petit détour par les petites chapelles de mariage.

Nous attaquons ensuite un gros morceau du voyage : La vallée de la Mort. On nous avait prévenus : il va faire chaud ! He bien c’est vrai. Nous avons passé l’après –midi à plus de 50°C. L’air est sec et brûlant, le sol aussi. Nous ne faisons que quelques petites incursions à l’extérieur de la voiture et nous rentrons aussitôt à l’abri du soleil et du vent. Le désert est total, minéral, coloré. Un lac de sel nous attend au bout du chemin.

Nous sortons du parc vers 17h. La température est redevenue supportable à 37°C. Nous filons vers Bishop où nous espérons trouver un peu de fraicheur.

Les photos d’hier

Les photos d’hier

D’abord Zion Canyon

Et Las Vegas : notre hôtel, le New York New York

Le Las Vegas – Paris

L’intérieur du Caesar Palace : rues et ciel reconstitués, mais nous sommes à l’intérieur d’un immeuble !

La nuit est tombée, mais pas la chaleur. Toujours aux alentours de 45°C

 

Las Vegas, de jour et de nuit

Las Vegas, de jour et de nuit

Nous démarrons notre journée par le Zion National Park : un long défilé encaissé creusé par la Virgin River. Nous le visitons en navette. Les parcs américains sont très bien aménagés et les visites très bien organisées. Il y a beaucoup de monde mais comme le site est vaste et que l’organisation est nickel, nous n’en souffrons pas.

Mais cette visite fait pâle figure face à l’étape suivante : LAS VEGAS ! On avait parlé de démesure. Mais là c’est le pompon ! Rien que notre hôtel, le New York, New York : 4250 chambres. Je vous laisse imaginer les kilomètres parcourus rien que pour rejoindre la chambre.

Les casinos/hôtels sont tous plus fous les uns que les autres.

A demain pour les photos. Trop fatiguée ce soir.

23 aout : Bryce Canyon National Park, Oh, la, la !

23 aout : Bryce Canyon National Park, Oh, la, la !

Nous commençons par la traversée de la Dixie National Forest, forêt de pins ponderosa (encore) et nous passons par un point de vue à 3 000 m. Il fait frais.

 La route que nous empruntons ensuite est renommée pour être superbe. Elle l’est. Nous découvrons ensuite une forêt pétrifiée. Etonnant les couleurs de ces arbres devenus roches.

Et nous arrivons à Bryce Canyon : le parc ne paye pas de mine. En fait nous sommes sur le plateau, mais en s’approchant du bord ! La surprise est de taille. On se demande comment c’est possible. Il va être difficile d’établir un classement entre toutes ces merveilles. Les couleurs sont encore différentes, les nuances plus subtiles. Bref, la nature est trop forte !

On en a vu de toutes les couleurs !

On en a vu de toutes les couleurs !

Vous n’allez pas me croire, mais aujourd’hui nous avons vu d’autres couleurs que le rouge.

Au départ, ce n’était pas gagné, nous avons visité le Dead Horse State Park en raison de chevaux morts, oubliés sur la montagne par les cowboys qui en avaient la garde. Sympa ! Il s’agit d’un plateau qui domine toute la région. Le point de vue est impressionnant sur des monts ………rouges.

Ensuite nous avons traversé le Canyonland National Park. Là nous avons à nouveau surplombé le Colorado et son affluent la Green River et les profonds canyons qu’ils ont creusés dans la roche ……….rouge. On commence néanmoins à apercevoir quelques taches blanches.

C’est sur la route qui nous amène à Capitol Reef National Park que les montagnes affichent des couleurs inhabituelles : violet, gris, noir, blanc, bleu…

Cela ne dure pas longtemps car Capitol Reef nous entoure de falaises abruptes…………….rouges. Mais toujours monumentales.

Notre hôtel est perdu dans la nature et est entourée de montagnes ……….rouges. L’intermède aura été court.

Canyon et Arches

Canyon et Arches

Nous avons atteint aujourd’hui le point le plus à l’est de notre périple. A partir de demain nous revenons vers l’ouest et le Pacifique.

Aujourd’hui, nous avons débuté notre matinée en longeant le canyon de Chelly par la rive Nord. Tout aussi magnifique que l’autre rive.

 

Le long de notre route nous avons croisé pas mal de trucks, ces énormes camions américains.

 

Puis le clou de la journée a été la visite d’un nouveau parc « Arches National Park ». Nous avons parcouru la route qui le traverse entre des falaises rouges et des rochers découpés par des arches monumentales. Encore un spectacle à couper le souffle. Et c’est tout les jours pareils ! Le Poitou Charentes va nous paraitre bien fade.